Le COSEC : complexe multisports

Présentation du projet de réhabilitation

Vue de la façade est du projet

Le projet du COSEC vient répondre à un double enjeu :

  •  La nécessité de renouveler un complexe vieillissant à l’échelle d’un projet sportif ambitieux,
  • Le souhait d’organiser la pratique sportive Saint Pierroise autour d’un pôle unique.

Le complexe actuel, situé en quartier prioritaire de la politique de la ville et composé de : 2 DOJOS, 1 salle polyvalente, 1 gymnase, des sanitaires et locaux de rangement, un bassin couvert avec vestiaires et sanitaires a été construit en 1973 avec des adjonctions successives en 1984 et 1986. Un skate park amovible est venu également compléter l’offre sur l’espace dédié aujourd’hui au complexe tennistique.

L’équipement ne permet plus aux différents utilisateurs (notamment associatifs et scolaires) de bénéficier des conditions de pratiques idéales (règlementations fédérales, normes d’accessibilités et de sécurité, revêtement sportif, éclairage, isolation, charpente…).

Vue aérienne du projet

Parallèlement, le nombre de licenciés a augmenté de manière très significative ces dernières années pour atteindre 2300 en 2015.

S’appuyant sur un tissu associatif sportif riche et dynamique (25% de la population Saint Pierroise est licenciée au sein d’un club sportif de la ville) et fort de plusieurs établissements scolaires (3 écoles primaires, 1 collège, 2 lycées), la ville de Saint Pierre du Mont a souhaité apporter les moyens nécessaires au développement de la pratique sportive sur la commune.

La restructuration et la réhabilitation des surfaces de jeu couvertes viendront considérablement améliorer les conditions de pratiques et permettront de répondre à l’augmentation significative des effectifs pratiquants.

Aussi, la ville de Saint Pierre du Mont souhaite organiser la pratique sportive autour de deux pôles bien distincts à savoir :

  • Les complexes COSEC/SALLE MULTISPORT/PISCINE destinés à accueillir les activités de salles (sports de combat, handball, basket, pelote, badminton, tennis de table, natation…),
  • Le complexe de MENASSE situé dans un cadre environnemental exceptionnel destiné à accueillir les activités de plein air (foot, rugby, tir à l’arc) et les activités de loisirs et de pleine nature (randonnée, VTT, course d’orientation, baignade…).

Ce nouveau complexe sera un vecteur essentiel de l’intégration des habitants du quartier prioritaire de la politique de la ville de Lamoustey et permettra de soutenir à la fois le sport de compétition, le sport loisir, le sport scolaire, la pratique auto-organisée.

Ainsi, la ville souhaite prendre en compte les nouvelles modalités et formes de pratiques sportives.

Le COSEC actuel

L’opération consiste en la création-réhabilitation d’un nouveau complexe en lieu et place de l’actuel répondant :

  • Aux normes d’accessibilité et de sécurité applicables aux ERP
  • A la règlementation thermique 2012
  • Aux règlements des fédérations sportives concernées
  • Aux besoins des utilisateurs (associations, scolaires, compétiteurs, loisirs, handicapés…)

Le programme comprendra

Des travaux de démolition (3 020 m2)

  • La salle polyvalente à dominante sportive
  • Le gymnase
  • Les deux dojos
  • Les vestiaires et sanitaires
  • Les locaux de rangements
  • Les locaux techniques et chaufferie

Des travaux de réhabilitation et d’agrandissement (400 m2)

  • Bassin couvert (vestiaires, sanitaires, infirmerie, accueil, cabines)
  • Parties communes de la salle multisports existantes (locaux de rangements, zone accueil)

L’opportunité des travaux sur le complexe du COSEC permet de proposer des rangements manquants au sein de la salle multisports existante, créée en 2008. Un accès direct depuis le patio, accessible aux personnes à mobilité réduite est également créé afin de relier le bâtiment existant au nouveau complexe.

Des travaux de construction (4 600 m2)

  • 2 gymnases, 6 vestiaires, 4 sanitaires public et joueurs, 1 infirmerie, 2 tribunes (250 et 125 places), des locaux de rangement
  • 1 salle spécialisée, des locaux de rangements et des sanitaires

La création et le positionnement de cette nouvelle salle (entrée du complexe) facilitera la pratique du tir à l’arc par les nombreux licenciés handisport de l’association (label handisport).

  • 2 DOJOS avec vestiaires, sanitaires et locaux de rangement
Vue intérieure des futurs DOJOS
  • 1 zone administrative (bureaux, salle de réunion et salle de réception)

Les surfaces créées et/ou réhabilitées seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.

  • Patio, aménagement extérieur et parvis

Aménagement d’un patio de 350m2 au cœur du complexe ; ce jardin à ciel ouvert s’organise autour d’une placette centrale. Le patio permet également de gérer les différences altimétriques et les raccordements aux seuils ; l’arrosage est intégré afin d’assurer la pérennité des végétaux et pour minimiser les opérations d’entretien, une couche de paillage est mise en œuvre.

Palette végétale du patio : Fougères, alchémilles, petasites, hakonechloa…

Le principe de gestion raisonnée sera appliqué au site, en incluant une palette végétale endogène (chênes, aulnes…) peu génératrice d’arrosage et d’entretien. L’implantation d’arbres en bosquet a été privilégiée ; l’emploi de vivaces sera majoritairement réservé au patio. Une couche de paillage permettra de limiter les opérations de désherbage et de retenir l’humidité.

Palette arborée : Pinus pinaster (pin maritime), ulmus, minor, quercus petrae…

Les revêtements de sol utilisés sur le parvis seront de mise en œuvre simple et pérenne et de maintenance et gestion facilitée. Il s’agit d’un béton qualitatif, calepiné, bouchardé sur le parvis ainsi que sur les rampes d’accès principales.

Palette végétale du parvis : arbustes pour milieu sec de type cistes, coronille, sauge de jerusalem, phillyrea angustifolia…

Vue intérieure du patio
  • 1 skate park

Un skate park de 150m2 est intégré au parvis avec une même matérialité. Les espaces de glisse sont gérés par une microtopographie, des plans inclinés, des emmarchements et un bowl.

  • Aspects environnementaux et énergétique

Une solution innovante en matière de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire est choisie. La priorité est en effet portée sur une solution dite "thermodynamique" par l'utilisation d'une Pompe à Chaleur reliée à un doublet géothermal de 90 m de profondeur et ce, afin de récupérer la chaleur gratuite souterraine. Environ 2500 Tonnes de CO2 seront économisées sur 20 ans de fonctionnement par rapport à une solution traditionnelle au gaz naturel.

Les locaux « techniques et chaufferie » seront démolis laissant place à des systèmes d’exploitation beaucoup plus performants mais également moins « énergivores».

L’apport de lumière naturelle sera privilégié notamment par la présence de skydomes dans les parties communes, les sas d’accueil, les zones administratives et les DOJOS mais également par l’existence de bandeaux en polycarbonate sur les façades Nord des grandes salles et de colonnes vitrées dans les DOJOS et le bassin couvert.

Les appareils d’éclairage LED seront systématisés dans l’ensemble de la zone administrative, des vestiaires et des salles.

Les commandes d’éclairage des locaux (hors salles) seront réalisées par des détecteurs de présence, des télécommandes infra rouges et par programmation sur logiciel de gestion d’éclairage.

Ces dispositions permettent à la fois de limiter les consommations et prolonger la durée de vie des équipements donc de réduire les coûts de maintenance.

Un système de récupération des eaux pluviales sera privilégié notamment pour l’entretien et la gestion raisonnée du patio.

Lieu d'échanges et de rencontres

La réalisation du complexe se fera en différentes phases (6 au total) de façon à perturber le moins possible le fonctionnement des différentes structures utilisatrices.

Le complexe vient s’insérer pleinement dans le contexte environnemental du site en plein cœur du périmètre « Quartier Prioritaire de la politique de la ville » ; positionné à proximité d’établissements scolaires (écoles maternelle et élémentaire, Collège), et d’une crèche. Le site est accessible en transport en commun (ligne B du Transport Marsan Agglomération : arrêt Lamoustey ou Collège Lubet Barbon ou Résidence Aquitaine), mais également via des « lignes vertes » (pistes cyclables).

Au-delà de la pratique sportive, la conception de ce nouvel outil, accessible à tous, permettra de faire du site un lieu de rassemblement, d’échanges et de rencontres.

État d'avancement des travaux

Les travaux de démolition, reconstruction, réhabilitation vont se succéder sur une période de 24 mois.

La livraison du complexe est programmée dans le courant du 1er semestre 2019.

Janvier 2017

  • Installation du chantier
  • Démolition de la salle C. LIUTO
  • Dévoiement des divers réseaux

En cours

  • Construction des futurs locaux techniques à l’arrière de la piscine
  • Construction des locaux de rangement de la piscine
  • Construction du DOJO 1 + vestiaires et sanitaires
  • Construction de la salle A + vestiaires et sanitaires
  • Réalisation des forages géothermiques

Ces équipements seront livrés dans le courant du premier semestre 2018.

À noter